Sylvain Villaume

D’une précédente période de sa carrière, le fondateur de Court Circuit gardait le souvenir d’un bon contact avec Jean-Luc L’Hôte, président du Quai. Pour les besoins de la cause, Sylvain Villaume s’est penché plus longuement sur le parcours de l’ancien cheminot, quand son nom lui a été suggéré en tant qu’incarnation messine de l’engagement. Il n’a pas été déçu, tant cette vie consacrée à mener toutes sortes de combats avec une détermination constante semble symboliser le titre du numéro 2 de la revue : le goût des autres. Au terme de plus de cinq heures d’entretien, en deux temps, Jean-Luc L’Hôte et son confesseur ont découvert une passion commune pour un livre, Seul dans Berlin, qui pour l’un comme pour l’autre tient du chef d’œuvre. Sauf que Jean-Luc L’Hôte possède, là-aussi, un net avantage : il vient de terminer l’adaptation du roman de Hans Fallada en pièce de théâtre, écrite avec Laurent Sauzé.

Ses contributions