Charles Michel

Pour ne pas être confondu avec le président du Conseil européen et ancien Premier ministre belge, Charles Michel aime à rappeler qu’il est natif du Bitcherland et qu’il vit à Metz depuis plusieurs décennies. Journaliste de sport, mais surtout témoin de son temps, ce qu’il aime par-dessus tout est de partir à la rencontre de l’autre, d’écouter son histoire et de la restituer à l’écrit. Charles Michel, en enfant des années 1980 attentif à la marche du monde, a été marqué par la guerre au Liban, le conflit israélo-palestinien ou le génocide rwandais. Quand il a proposé ses services à Court Circuit, un récit paru dans le numéro 2 sur les liens inédits entre Metz et la Syrie était en réflexion. Il s’en est emparé sans préjugé, et pour cause : « Je ne savais presque rien de ce sujet, et j’ai vite pris la mesure de sa complexité. Surtout, dit-il, ce reportage m’a permis de rencontrer des gens admirables. »

Ses contributions