Il va y avoir du sport !

Par : Court Circuit | Le : 05 octobre 2021

Revue locale et sans publicité au croisement du grand reportage, de la littérature et des arts graphiques, Court Circuit poursuit son portrait contemporain de Metz, de ses environs et de leurs habitants. Dans son tome 3, disponible à partir du 18 octobre 2021, le mook messin s’intéresse au sport, confirmant après avoir traité d’alimentation puis de solidarité son intention de s’emparer de tous les sujets de société.

« Sport pour tous » est le titre de cette livraison d’automne. Même si une revue de cette ambition mise sur la soif de savoir, sur l’envie d’apprendre et sur l’ouverture d’esprit de ses lecteurs, ce qui va sans dire va mieux en le disant : le sport traité façon Court Circuit s’adresse tout aussi bien aux passionnés qu’aux parfaits néophytes, aux pratiquants comme aux béotiens.

Et puisqu’il s’agit de raconter Metz et ses particularités, Court Circuit consacre une grande enquête à un véritable particularisme local : la suprématie, en handball, des filles sur les garçons. Alors même que le hand masculin a compté deux clubs en même temps au sein de la meilleure division nationale, il y a quarante ans, ce sont les filles qui, aujourd’hui, dominent le sujet en France et rassemblent près de 4 000 supporters par match aux Arènes. Pourquoi, comment, depuis quand ? Rémi Alezine donne la parole à des héros du passé autant qu’aux joueurs de l’ombre d’aujourd’hui, dans un récit passionnant illustré avec brio par l’artiste messine Julia Richard.

Parieurs racontant leur addiction, timbrés de la course à pied, sculpteurs de leur propre corps : ce numéro donne aussi la parole à tous ces gens pour qui le sport, de près ou de loin, rythme le quotidien.

Deux reportages en bande dessinée témoignent des valeurs sportives universelles, fondées sur la générosité, la convivialité et la fidélité : Charlie Zanello raconte son attachement à son club de judo, Sarah Queraud et Charles Kemp se plongent dans les coulisses d’un club de basket incarné par un couple de dirigeants dans lequel bien des bénévoles se retrouveront. Mais le sport, c’est aussi un produit de consommation (presque) comme les autres, comme le démontre un reportage auprès des marchands de loisirs et de leurs clients ; ce sont aussi des histoires de dérive et de rédemption, qui ont incité Charles Michel à retracer le parcours de l’athlète Quentin Bigot, convaincu de dopage puis repenti en quête de rédemption.

Ancien journaliste de sport, Sylvain Villaume a retrouvé la Messine Catherine Marsal, championne du monde de cyclisme à dix-neuf ans et qui, trois décennies après, en couple au Danemark avec une femme et mère de deux enfants, raconte dans un long entretien sans nostalgie ni langue de bois une vie moderne et épanouie tout en revenant sur les hauts et les bas d’une carrière de championne.

Enfin, Loïc Demey introduit la poésie dans Court Circuit, le temps d’un footing, et François Billault dans sa chronique dessinée dévoile l’une des raisons pour laquelle il se tient éloigné du sport !

Partager l'article

Numéro en cours

Les dernières actualités

148 pages très solidaires

Pour le tome 2 de son portrait contemporain de Metz, de son bassin de vie et de leurs habitants, Court Circuit propose 148 pages de récits autour de la solidarité, de l'engagement, de la... En savoir plus

Court Circuit en long et en large

Dans la Boîte à M'Alice, l'émission culturelle de ViàMoselle TV, Alicia Hublot consacre à notre revue un reportage qui reflète parfaitement l'esprit et l'ambition de Court Circuit. Elle le... En savoir plus

Une revue d’ici

Initiative locale et artisanale, Court Circuit est une revue de récits en circuit court, fondée par un Messin, imaginée et élaborée à Metz, écrite et illustrée par des auteurs de Metz et de... En savoir plus